ENTRETIEN AVEC TWISTED TOOLS

Fondé en février 2010, Twisted Tools est né de l'imagination du génie ukrainien de la programmation Igor Shilov et du designer produit américain Josh Hinden. Le duo a fait connaissance en ligne en 2008 lorsque Josh, impressionné par l'ensemble REAKTOR Flakes créé par Igor, a fait appel à ses services pour créer un instrument personnalisé.

Deux ans et de nombreuses conversations sur les Instruments REAKTOR plus tard, Igor et Josh ont décidé de faire équipe et de se lancer. Ils sont désormais à l'origine de quelques-uns des outils basés sur REAKTOR les plus audacieux.

Voici ce que Josh et Igor avaient à dire au sujet de POLYPLEX, du développement sur REAKTOR et de l'avenir des logiciels musicaux.

POURQUOI ? : LA VISION À L'ORIGINE DE POLYPLEX


Josh: « Lors de la conception d'instruments, l'intention est quasiment à chaque fois de résoudre un problème ou de permettre de réaliser une tâche fastidieuse plus rapidement. Le tout en s'amusant. Les ordinateurs font très bien cela, donc nous nous concentrons sur les outils qui facilitent le processus de création musicale au lieu de recycler des idées classiques issues de l'univers analogique.

Avec Polyplex, le but ultime était d'obtenir quelque chose avec quoi il serait facile et amusant de créer et jouer des sons de batterie uniques. Comme pour tous les instruments Twisted Tools, nous avons cherché à offrir aux utilisateurs le workflow le plus rapide et fun possible pour créer instantanément des sons uniques à l'aide d'une création aléatoire intelligente. Et des outils d'édition intuitifs pour faire des ajustements précis si vous décidez d'aller dans le détail. »

MATÉRIEL ET MÉTHODES


Igor : « On n'a pas vraiment besoin de quoi que ce soit pour construire des instruments Reaktor à part un Mac ou un PC. D'après nous, même s'il y a évidemment certaines limites, Reaktor est le meilleur outil disponible pour développer des instruments comme Polyplex. Il y a de nombreux détails à prendre en compte pour bâtir un instrument dans Reaktor, mais c'est comme avec n'importe quel système : on apprend à la maîtriser en procédant par tâtonnements, et ensuite le reste vient naturellement. »

Josh : « Et puis le workflow visuel rend la programmation dans Reaktor vraiment fun. » Je ne nous verrais pas créer quelque chose comme Polyplex avec un langage basé sur le texte. Igor et moi, nous sommes visuels, donc l'environnement de programmation visuel était idéal pour nous.
Il faut aussi de bonnes enceintes de studio pour une écoute d'une grande finesse et un bon écran pour la conception de l'interface, qui se fait quasi intégralement dans Photoshop. La conception des samples et des presets a représenté beaucoup de travail pour des sound designers de grand talent. Antonio Blanca et les gens de NI ont aussi apporté leur pierre à l'édifice, et les résultats sont fantastiques. »

QUOI ? : VOTRE FONCTIONNALITÉ PRÉFÉRÉE


Josh :
« La meilleure fonctionnalité de Polyplex, c'est sûrement la création aléatoire, qui donne toujours quelque chose qui rend très bien. Nous avons travaillé dur pour qu'à chaque fois qu'on charge un kit et appuie sur “random”, on obtienne en l'espace de quelques secondes un kit nouveau et unique au son incroyable.

J'apprécie aussi la fonctionnalité “User Map”, qui permet d'ajouter ses propres samples à l'Instrument sans les enregistrer à la place des mappages de samples par défaut. C'est très pratique. Je crois que c'est Robert de NI qui a eu l'idée. »

« Il y a aussi quelques petites astuces qui peuvent être très utiles :
  • Enregistrer les effets chargés avec une Kit Variation. Par défaut, cette fonctionnalité est désactivée, mais vous pouvez l'activer si vous le souhaitez. Ouvrir la structure REAKTOR, modifier la valeur de 0 à 1 pour la constante reliée à l'entrée “fx?”. On peut ainsi passer d'un kit à l'autre de manière plus fluide, puisque les Kit Variations rappellent les différents effets et paramètres.
  • Double-cliquer sur un curseur pour l'exclure de la création aléatoire.
  • Assigner tous les slots à la même note MIDI pour créer une couche énorme de 32 sons sur un seul pad.
  • Copier et coller des sons entre les Snapshots pour plus de complexité. »


L'AVENIR DE TWISTED TOOLS ET DES LOGICIELS MUSICAUX

Josh : « On nous demande souvent quand nous ferons un synthé Twisted Tools, mais à moins que nous ne puissions proposer quelque chose d'unique qui vient combler un vide ou relever un défi, il va falloir être patient. Cela dit, nous avons quelques idées.

En ce qui concerne l'avenir, j'aimerais voir Reaktor devenir une plateforme de développement standardisée de référence pour la conception d'instruments logiciels professionnelle. J'espère que nous pourrons contribuer, d'une manière ou d'une autre, à faire de cela une réalité. Reaktor est un moyen fantastique de développer des outils visuellement : il est capable de rendre la conception d'instruments accessible à ceux qui n'y connaissent rien en programmation.

L'autre chose que j'aimerais bien voir, c'est une méthode visuelle simple pour construire, développer et produire des instruments matériels qui utilisent Reaktor à l'aide des technologies d'impression 3 D ! »

Description