UNE CORDE = UN SON UNIQUE

« Una corda » signifie « une corde » en italien. L'expression est également connue des pianistes de formation classique. On l'utilise pour faire référence à la pédale « douce » d'un piano à queue, qui déplace les marteaux afin qu'ils frappent moins de cordes dans les registres moyen et haut, et une plus petite partie de chaque corde de grave. On obtient ainsi une tonalité pure et douce avec une résonance naturelle puissante.
Le facteur de pianos David Klavins a conçu un piano droit à 64 touches innovant afin d'explorer les possibilités sonores d'un instrument doté d'une seule corde par touche sur tous les registres. Célèbre pour sa capacité à repousser les limites de la conception de pianos, Klavins a confectionné cet instrument à l'aide d'un cadre ouvert, avec une table d'harmonie fine et sans nervures offrant une tonalité avec beaucoup de résonance. La conception ouverte permet au son de se développer librement. Klavins est également à l'origine du Klavins Piano Model 370i, le plus grand piano droit au monde qui a servi de base à l'instrument virtuel THE GIANT.
Le musicien, compositeur et producteur Nils Frahm a commandé le piano et joué un rôle intégral dans son développement. Pour étendre les textures sonores disponibles et créer de nouvelles possibilités de sound design, Frahm a apporté diverses préparations de tissus. Il a ainsi placé différentes matières entre les marteaux et les cordes, et ajusté la distance entre les marteaux et les cordes pour altérer encore davantage le son. Les préparations de tissus sont généralement utilisées pour humecter les cordes et adoucir les tonalités, mais celles de Frahm produisent également des textures riches et percutantes avec des harmoniques supplémentaires.

Klavins a conçu une version à 88 touches du piano spécialement pour Native Instruments. Uli Baronowsky et Galaxy Instruments ont transformé cette création unique pour donner vie à UNA CORDA, un instrument virtuel unique qui infuse de nouvelles couleurs sonores dans la musique classique moderne, les musiques de film, le jazz, la pop et l'electronica. Baronowsky a fidèlement capturé le piano en travaillant en étroite collaboration avec Klavins et en s'inspirant des manières dont Frahm utilise l'instrument.

Description