TIM EXILE SUR LE DÉVELOPPEMENT DE FLESH

« Le concept de FLESH m'est venu il y a quelques années. Je faisais des tournées avec le Flow Machine, mon instrument de bouclage, de beat making et d'improvisation personnalisé, que j'ai intégré dans REAKTOR. Il comprenait déjà THE FINGER et THE MOUTH, ce qui m'offrait beaucoup pour le triturage des effets en live et la synthèse vocale, mais il me manquait un moyen de créer des éléments harmoniques et mélodiques dans un cadre live improvisé. Je voulais quelque chose qui me permettrait de créer des sons expressifs et dynamiques, adaptés à ce qui se produisait, au bon moment.

Je me demandais si je pouvais créer des mélodies intelligentes qui répondaient au feeling du rythme d'un morceau, ou des synthés intelligents qui basaient dynamiquement leur ton au ton changeant du morceau dans le temps. Je me suis mis à concevoir de nouvelles méthodes d'analyse, de séquençage et de synthèse qui me permettraient d'y arriver. Cela m'a pris quelques années pour y parvenir mais je suis désormais très fier de partager le résultat de mon travail. J'ai été ébloui par ce que ces nouvelles techniques ont rendu possible. Un an plus tard, je continue à fredonner certaines mélodies qui sont apparues. Au cours du développement, j'ai parfois été ému par les capacités d'un ordinateur quand on lui offre le pouvoir.

FLESH est à la fois un outil de composition et un instrument de performance. Il vous permet de créer des ébauches de morceaux que vous pouvez combiner et manipuler avec des contrôles physiques. Il vous libère du carcan des programmes. J'espère que vous et moi parviendrons à élargir nos horizons sonores. »

ÊTRE UN MUSICIEN ET UN DÉVELOPPEUR

« J'ai débuté comme musicien juste après l'université ; j'ai produit et sorti des morceaux pour plusieurs labels. Je tripatouillais déjà à développer mes propres outils logiciels de mon côté, mais ce n'était qu'un hobby secondaire qui a nourri mon imagination pour composer des morceaux.

Finalement, mes capacités de programmation ont augmenté et j'en suis arrivé à des idées plus ambitieuses pour mes outils. Ces outils sont ensuite devenus cruciaux à mon workflow. Ces dernières années, j'ai consacré mon temps à développer des logiciels tels que FLESH et mon instrument de performance personnalisé le Flow Machine. Maintenant que FLESH est sorti, j'ai hâte de passer plus de temps à être à nouveau un musicien. »

LE FLOW MACHINE ET JOUER LIVE AVEC REAKTOR

« J'ai commencé à travailler sur le Flow Machine il y a 12 ans, bien avant qu'il soit connu sous ce nom. Il comprend de nombreux contrôleurs MIDI différents qui contrôlent un ensemble REAKTOR unique. Je voulais un instrument qui me permettrait de jouer et d'improviser, physiquement et sur le moment, de la musique électronique. J'ai commencé à l'intégrer dans REAKTOR et, depuis, je suis resté avec REAKTOR comme plateforme de développement unique. On pourrait dire que REAKTOR et moi avons grandi ensemble.

Le Flow Machine que j'utilise actuellement est un studio live complet dans une boîte, qui comprend le séquençage en direct, le bouclage audio, des boîtes à rythmes, des synthés, des lecteurs de samples, une énorme chaîne d'effets et plein de méthodes différentes pour resampler et manipuler des sons à la volée. Pouvoir créer une application complète comme celle-ci est la démonstration de la puissance de REAKTOR en tant que plateforme.

SUR L'AVENIR DE L'INTÉGRATION DES CONTRÔLEURS

« L'avenir de la musique et de la technologie des instruments de musique est effectivement très prometteur. Il y a une décénie, quand j'ai abordé cette approche de performance improvisée, je me suis senti comme une voix isolée dans un espace vide.

Désormais, il y a de plus en plus de musiciens qui se lancent dans la création musicale d'une manière directe et spontanée et l'industrie de la technologie musicale progresse rapidement. Le mot d'ordre est de passer des outils pour concevoir de la musique selon un programme à des outils pour jouer de la musique en temps réel.

La séparation entre le matériel et le logiciel se réduit et l'instrument autonome s'installe progressivement. Je pense que nous sommes à l'aube des Musical Instruments 2.0. »

Description