PATCHER LES BLOCKS

La façon la plus simple de commencer à patcher dans REAKTOR est d’utiliser les Blocks en mode Rack. Patche les modules directement sur le panneau avec les câbles codés par couleurs, comme tu le ferais sur un équivalent matériel. Tu peux utiliser la sortie d’à peu près n’importe quoi pour moduler les paramètres d’un autre module et ainsi obtenir des créations inattendues et inspirantes. Les modules se comportent et agissent de manière prévisible quel que soit le routage des modulations, y compris le feedback – une fonctionnalité exceptionnelle pour un système logiciel.

TOUT SE PATCHE

Le mode d’ensemble classique de REAKTOR te permet d’aller encore plus loin dans le patching. Ajoute un séquenceur à un synthé (Spiral & REAKTOR PRISM par exemple), et utilise le MIDI interne pour réaliser la connexion. Tu peux aussi utiliser les effets de la banque d’origine et les chaîner à ta source sonore dans la vue Structure pour créer des timbres totalement inédits.

EN SAVOIR PLUS SUR LE PATCHING

DU PATCHING À LA CONSTRUCTION

Le patching avec Blocks constitue une première étape idéale vers la construction avec REAKTOR. Une fois que tu te sens à l'aise pour patcher des Blocks, plonge dans le niveau Core de REAKTOR : tu peux même regarder à l'intérieur des Blocks pour mieux comprendre comment ils ont été construits. Va encore plus loin en personnalisant les Core Cells ou en créant tes propres Blocks à l'aide de notre modèle de Blocks optimisé. Ça t'intéresse ?

EN SAVOIR PLUS SUR LA CONSTRUCTION DANS REAKTOR

Description